Quelles applications utiliser pour bien préparer son expédition en packraft ?


Il n’est pas toujours évident de trouver les bonnes informations parmi la multitude de sites et applications qui existent sur le marché, on peut s’y perdre quand on ne s’y connaît pas !

On a donc répertorié 4 sites ou applications qui sont indispensables pour organiser sa sortie en Packraft et partir en expédition sereinement.



1. Les topographies du parcours


Même si l’on connaît déjà la rivière que l’on souhaite faire, il est important de vérifier la topographie. Pour cela on utilise le site : eauxvives.org


Au delà de bien identifier le parcours et l’itinéraire, ce site permet surtout de connaître les particularités de la rivière.


En effet, on y trouve les indications sur


  • 1. La classe de la rivière et les différents rapides

  • 2. Les dangers identifiés sur la rivière (barre de rappel, syphons, infranchissables etc…). Attention, les dangers peuvent évoluer avec le temps.

  • 3. Les points d’embarquement et de débarquement possibles des différents parcours

  • 4. Les réglementations en vigueur pour naviguer sur la rivière

Ce site est participatif, chaque utilisateur peut écrire le topo de sa rivière. La majorité des parcours classiques en France sont identifiés et expliqués. Il y a également quelques topos sur des rivières à l'étranger.

Si vous avez un doute, ou pour savoir si la rivière a changé, il faut absolument essayer de contacter les locaux (base de raft, club de kayak, mettre un message sur le forum, ...)


Beaucoup de topos sont également écrits dans des livres. On peut trouver plusieurs livres de différentes éditions. Vous pourrez trouver beaucoup de topos sur la librairie en ligne du Canotier.





2. Les niveaux d’eau actuels


Avant de s’engager dans une sortie, il est primordial de vérifier les niveaux d’eau de la rivière sur laquelle on s’engage. En effet il faut s’assurer que les niveaux soient corrects pour naviguer. Attention, il existe des réglementations spécifiques sur certaines rivières qui interdisent la navigation si un niveau minimum n'est pas atteint. Il est important de bien se renseigner au préalable (sur le site de eauxvives.org, sur le site des parcs régionaux, ...)


Pour cela, on utilise deux applications / sites différents :


2.1 RiverApp

Cette application permet de connaitre à l'instant présent le niveau d'eau dans la rivière. On peut avoir l'information en m3/sec ou en hauteur d'eau. La majorité des rivières françaises sont répertoriées. Attention, il n'est possible de l'utiliser que sur mobile via son application, le site internet ne marche pas.

Le gros avantage de cette application est que les niveaux sont indiqués en direct et qu'il est mentionné s'il y a trop d'eau ou pas assez d'eau pour naviguer. L'échelle de relevé des niveaux est directement sélectionnée par le backoffice du site, pour chaque parcours.


Exemple : Voici la page d'information pour le Fier. En cliquant sur le parcours, vous avez un graphique qui s'ouvre avec les niveaux d'eau.



2.2 Vigicrue

Le site de Vigicrues est aussi utilisé par les kayakistes pour connaitre les niveaux d'eau. La grande différence avec l'application RiverApp, c'est qu'il y a plus d'échelles de niveaux sur Vigicrues.

Si vous ne connaissez pas l'échelle et la station qu'il faut regarder, alors privilégiez l'application RiverApp qui est plus simple et surtout adaptée aux parcours de kayak.


Exemple : Voici la page du site de Vigicrues pour trouver la même information sur le Fier. Il y a plusieurs stations de prélèvement (points bleus). Il faut connaitre la bonne station pour s'assurer que les niveaux soient corrects !



3. Une carte pour l’orientation


Il est indispensable d’avoir un moyen de s’orienter et de se repérer lors d’une sortie, que ce soit pour la marche ou la navigation.


Quelque soit le type de cartes, notez à l’avance sur la carte les points d’embarquement, de débarquement. Pensez aussi à marquer les sorties de secours.

On peut donc identifier rapidement où il faut s’arrêter et en cas d’incident, les chemins d’accès les plus rapides.


3.1 Carte IGN en papier

Les cartes IGN de chaque région sont évidemment extrêmement détaillées et vous y trouverez toutes les informations. La plupart des cartes peuvent se trouver au format étanche.


L’avantage principal réside dans le fait qu’aucune batterie n’est nécessaire pour l’utilisation de la carte. En revanche, il faut acheter une carte à chaque fois que l’on change de région. Et évidemment, elle n’indique pas notre position en temps réel.


Pour nous, cela reste un moyen de secours, que nous utilisons la plupart du temps en France mais pas nécessairement à l’étranger.


3.2 Applications sur téléphone

Il existe un grand nombre d’applications.


Sachez que google map n’est pas assez détaillé pour les chemins de randonnée. D’une manière générale, il faut une application où les cartes peuvent être téléchargeables pour être disponibles hors ligne.


L’avantage d’une carte en ligne comparé à une carte IGN est la possibilité d’avoir le point GPS en temps réel. On peut savoir exactement où l’on est.


Maps.me


Maps.me est une application gratuite disponible sur Android et IOS. Largement répandue dans le monde entier, elle est facile d’utilisation. Les cartes sont détaillées et la plupart des sentiers de randonnées apparaissent.


Seuls certains sentiers, très peu utilisés dans des régions isolées du monde n’apparaissent pas. Vous n’aurez aucun problème en Europe, puisque mêmes les sentiers au fond du Tadjikistan et Pakistan apparaissent.



L’inconvénient principal de Maps.me est son manque d’information concernant l’altitude et les courbes de niveaux.

Il est à noter également que les distances indiquées sont correctes mais le temps annoncé est rarement juste. Il faut se fier à sa propre expérience.


Maps.cz



Maps.cz est une application Tchèque qui est aussi précise (voire plus) que Maps.me et à l’avantage d’avoir les courbes de niveaux extrêmement détaillées. Ceci peut être utile, notamment lorsque l’on décide de faire des expéditions dans des canyons pour connaître le dénivelé exact.

Cela permet aussi de bien identifier les sorties de secours possibles, afin de ne pas se heurter à une falaise sur le chemin (expérience faite).


De nombreuses autres applications existent, dont ViewRanger. Ceci est seulement un retour d’expérience après de nombreux treks dans le monde entier.



4. La météo


La météo est un facteur important. Pour le confort certes mais surtout pour assurer sa sécurité. Autant le soleil et les nuages nous importent peu. Autant si de fortes pluies, orages, ou vent violents sont prévus, cela peu avoir des conséquences plus ou moins graves.


4.1 Naviguer en mer (et sur un grand lac): WINDGURU / WINDY

Pour naviguer en mer ou en lac, il faut principalement vérifier la force du vent et sa direction pour être sur d’être en mesure de garder le cap et la vitesse prévue.


De manière générale, en packraft le vent doit être inférieur à 20km/heure. Le packraft est une embarcation gonflable qui va réagir au vent. Sa vitesse est faible donc des que le vent se lève, il sera plus dure d'avancer. Avec un vent dans le dos, c'est assez facile à condition que votre packraft soit bien chargé. Avec un vent de face ou de côté, la navigation sera plus difficile.

Lorsque le vent se lève, ça peut former une houle avec des vagues plus ou moins grosses. La navigation dans les vagues en packraft n'est pas facile et pas agréable !


Certains packrafts peuvent être équipés d'une dérive, ce qui peut simplifier la navigation !


Exemple du site de Windguru.


4.2 Naviguer en rivière : Météo Ciel et Météo Blue

En rivière, il faut être vigilant aux fortes précipitations, surtout dans les canyons ou gorges ou le niveau d'eau peut monter très vite. Il est important de savoir comment fonctionne la rivière que vous allez naviguer : alimentation avec un barrage, fonte des neiges, pluvial, taille du bassin versant, ...


L'application Riverapp peut indiquer les niveaux maximum que vous pouvez naviguer sur chaque parcours. Sur le site de eauxvive.org, il est facile de savoir l'alimentation de la rivière (barrage, fonte, pluie, ...)

En site météo, nous utilisons principalement Météo Blue et Météo ciel. Ces sites permettent d'avoir une estimation de la pluie heure / heure, ce qui est assez pratique.



En résumé, vérifier ces quatre paramètres permet de bien sécuriser ta sortie. De multiples sites, livres et applications existent mais ces principales te permettrons d’avoir suffisamment d’informations.


Si tu souhaites plus d’informations sur comment préparer sa première sortie en itinérance, n’hésites pas à consulter notre article " Comment bien préparer son expédition en packraft"


Pour nous suivre sur les réseaux c’est ici :


https://www.instagram.com/secret_river_expe/?hl=enhttps://www.facebook.com/secretriververdon/



8 vues0 commentaire